Horraires

Lundi - Samedi 8h-20h

Téléphone

06.20.38.89.21

Email

contact@diogene-proprete.com

Comment venir en aide à un individu atteint du syndrome de Korsakoff ?

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler du syndrome de Korsakoff. Cependant, il est nécessaire de le connaître, surtout si vous êtes une personne qui abuse de l’alcool ou si vous avez des proches qui en abusent. Si vous voulez tout savoir sur ce syndrome, poursuivez votre lecture. En effet, plus vous aurez d’informations, mieux vous saurez comment l’éviter ou comment aider une personne le souffrant.

Qu’est-ce que le syndrome de Korsakoff ?

Le syndrome de Korsakoff est un trouble chronique de la mémoire causé par une grave carence en thiamine (vitamine B-1) dans l’organisme de la personne qui en souffre. Les personnes qui abusent de l’alcool souffrent généralement de ce syndrome, bien que d’autres pathologies puissent le provoquer, d’où l’importance de le connaître et de savoir ce qu’il est.

Les troubles cognitifs sont fréquemment causés par l’abus d’alcool, et lorsque cela se produit, il y a également d’autres dommages cérébraux tels que : les effets toxiques de l’alcool sur les cellules du cerveau, le stress biologique dû à l’intoxication ou au syndrome de sevrage, les maladies cérébrovasculaires ou même d’éventuelles blessures à la tête dues à des chutes. La thiamine (vitamine B-1) est chargée d’aider les cellules du cerveau à produire de l’énergie à partir du sucre consommé. Lorsque les niveaux sont trop bas, les cellules du cerveau ne produisent pas assez d’énergie et ne fonctionnent pas comme elles le devraient. Quand cela se produit, elles développent le syndrome de Korsakoff.

Diagnostic

Si vous pensez qu’une de vos connaissances a ce syndrome. Il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic le plus rapidement possible. Comme la personne peut être confuse, cela peut rendre difficile la communication avec le médecin et là l’accompagnant peut aider lors de la visite. Le médecin vérifiera d’abord les signes d’alcoolisme en contrôlant le taux d’alcool. Ensuite, il effectuera un test de la fonction hépatique pour voir si la personne souffre de dommages au foie, ce qui est assez fréquent quand on est alcoolique. Il procédera également à un examen physique pour constater si le malade souffre d’alcoolisme.

Traitement

Si une personne est atteinte du syndrome de Korsakoff, il est très important de commencer immédiatement le traitement. Le traitement peut ralentir ou arrêter la progression de la maladie, il est crucial de le faire le plus tôt possible. En outre, un bon traitement peut inverser potentiellement les problèmes cérébraux qui ne sont pas permanents. Au début, le traitement peut nécessiter une hospitalisation et là, le patient s’attachera à garantir que son système digestif absorbe correctement les aliments, il est donc de nouveau essentiel qu’une personne de confiance l’accompagne à l’hôpital pour s’assurer qu’il s’alimente correctement. En plus de l’administration de thiamine par voie intraveineuse, ils s’assureront par ailleurs que le patient a de bons niveaux de vitamine B-1. Bien entendu, si la personne a un problème avec l’alcool, elle sera traitée pour alcoolisme. Dans un petit nombre de cas traiter la carence en vitamine B-1 produit une réaction négative. Ce phénomène est plus fréquent chez les personnes souffrant d’alcoolisme.

Les réactions négatives peuvent varier, les plus courantes étant les symptômes de manque, l’insomnie, la transpiration ou les sautes d’humeur. Il peut même y avoir des hallucinations, une confusion ou une agitation physique et mentale. Il est très important qu’une personne soit présente 24 heures sur 24 pour empêcher le patient de se blesser pour une raison quelconque, ou pour l’aider à faire face aux symptômes de sevrage, qui peuvent être ardus dans certains cas. Ainsi que pour s’assurer qu’il s’alimente bien et l’aider dans les tâches domestiques.

Certains médecins qui considèrent que l’hospitalisation n’est pas nécessaire peuvent recommander aux personnes alcooliques de suivre une thérapie pour surmonter leur dépendance. Et, de prendre un complément oral de thiamine et d’autres vitamines sous la supervision d’un médecin. Éventuellement, en fonction de la gravité, la thiamine injectable peut être envisagée par le médecin.

Lorsqu’une personne se remet du syndrome de carence en thiamine, elle peut avoir une espérance de vie normale si elle arrête de boire de l’alcool pour le reste de sa vie.
.

Nettoyage d’un logement d’une personne souffrant du syndrome de Korsakoff

Les personnes souffrant de ce syndrome sont souvent incapables de nettoyer, non seulement, la maison dans laquelle elles vivent, mais encore de maintenir un minimum d’hygiène personnelle. Les personnes qui souffrent de cette maladie depuis des années peuvent avoir des logements dans lesquels se sont accumulés saletés, sacs-poubelle, restes de nourriture, vaisselle non lavée… Tout cela produit des germes, des virus et des bactéries qui peuvent être très dangereux, non seulement pour le patient, mais encore pour son environnement immédiat. Ce type d’opération est compliqué, c’est pourquoi différentes mesures sont indispensables pour obtenir une maison saine et nette.

En réalité, il s’agit d’un nettoyage en profondeur, mais également d’une décontamination, car il y a beaucoup de bactéries, de moisissures, etc. En revanche, si vous faites appel à des professionnels, vous constaterez qu’ils portent des masques et des combinaisons pour protéger leur santé. Dans ces cas, chez DIOGENE PROPRETE, ce sont des spécialistes de ce type de nettoyage extrême. Pour eux, rien n’est impossible et ils connaissent leur travail à la perfection. Confier ce nettoyage à ces professionnels permettra non seulement de rendre la maison propre et impeccable, mais aura par ailleurs un impact sur l’état d’esprit du patient. Vivre dans un environnement propre est une étape fondamentale vers la guérison. Les personnes qui veulent aider le patient doivent envisager un nettoyage complet de la maison dans un premier temps.

Comme il est déjà assez difficile de s’occuper de l’humeur, du régime alimentaire et de l’hygiène personnelle, chez DIOGENE PROPRETE, nous sommes prêts à nous occuper du nettoyage complet de la maison, du nettoyage, de l’enlèvement des sacs-poubelle et même du lavage des rideaux ou des tapis, rien n’est laissé sans nettoyage. Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur le rétablissement physique et mental de la personne atteinte du syndrome de Korsakoff. Cette aide ne sera pas facile, alors si vous pouvez compter sur des entreprises pouvant aider, pourquoi ne pas y avoir recoures ?

Nous contacter

Téléphone

07.67.84.30.90

Email

contact@diogene-proprete.com

Adresse

2 Bis rue Dupont de l'Eure
75020 PARIS

Plus d'articles

Santé

Comment traiter l’incurie ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’incurie ? Avez-vous une connaissance ou une proche touchée par ce phénomène, mais vous ne savez pas comment lui venir

Call Now Button