Horraires

Lundi - Samedi 8h-20h

Téléphone

06.20.38.89.21

Email

contact@diogene-proprete.com

Comment reconnaître et prévenir la syllogomanie ?

La syllogomanie est un trouble mental qui pousse une personne à collectionner des choses, généralement des objets, qui ont peu ou pas de valeur pour les autres. Ce n’est pas un trouble rare, mais il est souvent négligé. Les personnes atteintes de ce trouble se sentent obligées d’acquérir de nouvelles choses, même si les autres n’en ont pas besoin. La syllogomanie peut avoir de graves répercussions sur la personne atteinte, sa famille et ses amis. Elle peut également constituer un sérieux défi pour les professionnels de la santé mentale qui tentent de l’aider. Reconnaître les signes avant-coureurs et obtenir de l’aide dès que possible sont les seuls moyens de traiter ce trouble. Voici comment vous pouvez reconnaître et prévenir la syllogomanie.

Qu’est-ce que la syllogomanie ?

Les syllogomanes accumulent des objets qui ont peu ou pas de valeur monétaire, sentimentale ou utile. Les objets collectionnés peuvent être inhabituels, bizarres ou simplement insignifiants. La personne atteinte de ce trouble peut ne pas reconnaître que les autres trouvent les choses qu’elle garde excessives ou ridicules. Souvent, mais pas toujours, la personne atteinte de ce trouble est un enfant ou un jeune adulte. L’âge de l’apparition du trouble est variable, mais il se produit généralement à l’adolescence. Cette période peut être déroutante pour les adolescents. Ils sont naturellement curieux de beaucoup de choses, mais dans ce cas, leur intérêt pour certains sujets peut être disproportionné par rapport aux besoins ou aux souhaits des autres. La syllogomanie peut également toucher les adultes, mais elle est beaucoup moins fréquente.

 

Causes de la syllogomanie

 

La cause exacte de la syllogomanie est inconnue, mais on pense qu’elle est liée au trouble obsessionnel-compulsif (TOC) et au trouble dysmorphique du corps (TDC). Les enfants atteints de ces troubles veulent souvent acquérir des objets qu’ils associent à la normalité ou à la santé, mais dont ils n’ont pas besoin. Cela peut les conduire à collectionner de manière excessive ces objets, ce qui peut entraîner des sentiments de gêne ou de honte. La kleptomanie, qui consiste à voler des objets, est un trouble distinct mais apparenté, mais il existe des différences importantes entre les deux. De nombreuses personnes atteintes de kleptomanie n’ont pas de problèmes de santé mentale sous-jacents.

 

Symptômes de la syllogomanie

La syllogomanie commence souvent sans que la personne en soit consciente. C’est ce qu’on appelle un trouble inconscient. Au fur et à mesure que les symptômes progressent, la personne peut prendre conscience de ce qu’elle fait, mais elle peut ne pas être capable de s’arrêter.

Voici quelques-uns des symptômes les plus courants :

  • Collection excessive, en particulier d’objets inhabituels ou insignifiants
  • Accumulation d’objets refusant de se séparer de collections dont l’entretien ou le remplacement est coûteux
  • Répugnance pour les objets que la personne collectionne ou rumination à leur sujet
  • Anxiété ou irritabilité excessive lorsqu’elle est confrontée à la situation ou aux objets qu’elle collectionne.

 

Obtenir de l’aide pour la syllogomanie

 

La première étape consiste à reconnaître que quelque chose ne va pas. Cela peut être difficile, car les personnes atteintes de ce trouble ressentent souvent une forte envie de continuer à acquérir des choses. Il peut être utile de tenir un registre des objets que la personne atteinte de syllogomanie acquiert. Vous pouvez également essayer de tenir un journal de vos propres pensées et sentiments concernant les objets que la personne atteinte de ce trouble collectionne. Cela peut vous aider à comprendre pourquoi ces objets sont importants pour elle et vous aider à mieux communiquer avec elle. Une fois que la personne reconnaît qu’elle a un problème, elle peut entamer le difficile processus de changement de ses pensées et de son comportement. Cela peut demander beaucoup d’efforts, mais c’est essentiel si la personne atteinte de syllogomanie espère mener une vie normale.

 

 

Nous contacter

Téléphone

07.67.84.30.90

Email

contact@diogene-proprete.com

Adresse

2 Bis rue Dupont de l'Eure
75020 PARIS

Plus d'articles

Santé

Comment traiter l’incurie ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’incurie ? Avez-vous une connaissance ou une proche touchée par ce phénomène, mais vous ne savez pas comment lui venir

Call Now Button